Communiqué de presse Luxemburger Wort 10.11.2007
   Paperjam Novembre 2007 Dossier Immobilier « Mandat simple versus mandat exclusif - quels sont les impacts sur le marché immobilier ? »
http://
Paperjam Novembre 2007 Dossier Immobilier « Mandat simple versus mandat exclusif - quels sont les impacts sur le marché immobilier ? »
Plutôt que de réfléchir à l’impact que tel ou tel type de mandat pourrait avoir en termes de marché, je me dois de relever qu’en dehors de toute considération de type de mandat, le plus important reste la qualité de l’intervenant chargé de trouver un acquéreur pour un bien. Le choix du mandat n’a, en tant que tel, qu’un impact négligeable sur le marché.

L’idée très répandue qui est de croire que seul l’agent soumis à la concurrence de ses pairs par voie de mandat non exclusif serait amené à faire de son mieux est loin de correspondre à la vérité. La raison en est d’ailleurs toute simple.

Il ne faut pas perdre de vue que ce que souhaite le vendeur c’est que son bien soit vendu au prix convenu et ce, dans un délai aussi court que possible. Or, le succès et la rapidité d’exécution d’une bonne transaction relève avant tout du choix du prestataire, à savoir celui disposant d’une bonne connaissance du marché et donc capable d’orienter et de conseiller son client vers le meilleur prix réalisable et réaliste au regard de l’ensemble des conditions dudit marché. Même en mettant en concurrence une multitude d’intervenants, le bien dont le prix convenu en amont est sans corrélation avec celui du marché ne trouvera que très difficilement acquéreur.

J’ai pu constater que le vendeur satisfait n’est souvent pas celui ayant misé sur une telle mise en concurrence, le seul critère véritablement tangible étant la capacité de l’agent de se faire rencontrer une offre et une demande plus rapidement qu’un autre, ce qui se réalise sans avoir à considérer un type de mandat plutôt qu’un autre.

Copyright CGI 2007     Conception & Hébergement EasySolutions